convaincre n'importe qui

Comment convaincre n’importe qui ?

Le jour où je me suis faite nexter

discours plaire
Si tu veux être capable de convaincre n’importe qui,  l’outil dont je vais te parler dans cet article va t’être très utile. Sans lui, peu importe la qualité de ton discours, il y aura des gens à qui tu ne pourras jamais plaire.  Car tu ne sauras pas comment adapter ton discours à ton auditoire, pour pouvoir réellement te connecter avec lui.

 

Je participe souvent à des concours d’éloquence, mais j’ai souvent rencontré un problème. Malgré mon succès auprès du public, le jury ne m’appréciait pas.

 

Ce type de jury est souvent composé d’avocats, de juristes, de formateurs.
Mais toute fière que j’étais, je n’ai jamais pris en compte cette donnée, convaincue que tôt ou tard je réussirais à leur plaire.

 

Jusqu’à ce que récemment, lors de sélections pour pouvoir faire un discours devant un public, on m’a dit : “Il n’y a pas d’arguments logiques, donc ça n’est pas convainquant. Next.”

 

J’ai alors compris pourquoi je n’ai jamais été capable de plaire à ce genre de personne dans mes discours. Ce qui fait que peu importe ce que je disais, je n’avais aucune chance de gagner depuis le départ.

 

En fait, dans mes discours, je m’exprime toujours selon ma propre perception du monde. Elle correspond à une manière de communiquer spécifique, celle des émotions.

 

J’ai toujours été du genre à me focaliser sur l’impact que j’ai sur le public en terme d’émotions. Je le dis même dans ma description : “Si au moins une personne dans le public se sent un peu mieux à la fin de mon discours, alors j’ai tout gagné.” Car c’est ce qui me tient à cœur.

 

Mais en m’obstinant à rester dans ma perspective des émotions quand je fais un discours, je ne réussissais jamais à convaincre un jury qui ne perçoit pas le monde au travers de son ressenti.

 

Le problème, c’est qu’on nous dit souvent qu’il faut se mettre à la place de son interlocuteur afin de pouvoir convaincre n’importe qui.

 

Qu’il ne faut pas vomir aux gens ta perception du monde, mais prendre ton idée et l’adapter à leur vision des choses pour qu’ils la comprennent.

 

Mais on ne nous dit pas comment faire.

 

Et c’est là que j’ai trouvé la solution.

 

Les personnalités types 🙏

 

Selon ce modèle, nous avons 6 différentes personnalités types présentes en chacun de nous.

 

À chaque personnalité correspond une manière de percevoir le monde, et une manière de s’exprimer.

 

Mais il y en a une en nous qui domine les autres.

 

Moi, la personnalité qui domine en moi est l’empathique. Celle qui voit le monde au travers du ressenti et qui utilise le langage des émotions.

 

Mais si je veux que mes propos plaisent à quelqu’un et que je me connecte à lui, il faut que j’utilise le genre de format qui va le toucher. Que je parle de mon idée en utilisant son langage, sa vision. Et non en ne parlant que d’émotions et de ressenti.

 

J’ai alors compris qu’il est indispensable pour convaincre n’importe qui de savoir m’adapter à différents types d’auditoire.

 

 

Il fallait que j’apprenne à identifier la personnalité type de mon interlocuteur. Et que je sache adapter mon discours en utilisant des expressions et un canal de communication auquel il est sensible.

 

Pour être sûre de toucher un maximum de personnes lorsque je parle devant un public, il fallait aussi que j’apprenne à incorporer toutes les personnalités types dans mon discours.

 

Sinon, sans appliquer cet outil, je continuerai d’utiliser le mauvais format pour la personne en face de moi quand je m’exprime.

 

Imagine, si en écoutant la manière de parler d’une personne, tu pouvais rapidement comprendre à quelle personnalité type elle est le plus sensible.

 

Tu t’adapterais alors à sa manière de parler pour que ton idée résonne en elle en utilisant le mode d’expression qui fait sens pour elle.

 

Qu’est-ce que ça pourrait changer dans ton quotidien, si tu étais capable de faire ça avec ton professeur lors d’un examen oral ou d’un exposé…

 

Avec ton employeur lors de ton entretien d’embauche, ou lorsque tu pitches un projet à un investisseur.
Ou même pendant un repas de famille lorsque tu es en plein débat avec tes grands-parents sur ton avenir !

 

Dans cet article je vais te montrer comment faire.

 

Quelles sont les personnalités types ? Comment déterminer de quel personnalité type est ton interlocuteur ? Et comment incorporer les différentes personnalités types dans ton discours ?

 

Les 6 personnalités à utiliser pour convaincre n’importe qui

1 – Le travaillomane

adapter plaire

 

Le travaillomane, “thinker” en anglais, perçoit le monde à travers les pensées. Il utilise le langage de la logique pour analyser les situations.

 

Pour t’aider à te le représenter, pense au capitaine Holt dans Brooklyn 99, ou à Sheldon dans The Big Bang Theory.

 

Sur le plan biologique, Howard a raison de chercher une partenaire optimale pour perpétuer sa descendance. En revanche, on peut se demander si c’est dans l’intérêt de l’Humanité.
Pour appuyer tes propos avec lui, il faut faire référence à la logique, aux faits concrets. Il ne croit que les propos des figures d’autorité qu’il va estimer compétentes et crédibles.

 

Tu peux argumenter de manière logique de deux façons :

 

  • Tu donnes ton opinion puis tu le justifies (effet + cause). Par exemple : “Je pense que tout le monde devrait apprendre à parler en public parce que… (cause 1). De plus… (cause 2) . Enfin…( cause 3). L’avantage de cette option, c’est qu’elle rend tes idées et ton raisonnement plus faciles à suivre et à comprendre pour ton interlocuteur.
  • Tu expliques d’abord les causes pour conclure par ton opinion qui en est la conséquence : (cause 1) + (cause 2) + (cause 3) = mon argument. L’avantage de cette option, c’est qu’elle amène tes idées avec plus de finesse et de subtilité. Bien utilisée, elle peut être puissante dans un discours.
D’accord, pour l’instant ça a l’air très simple. Mais que mettre dans les “causes” ?

 

Parler comme un travaillomane pour convaincre n’importe qui :

  • Des faits, des constats
  • Des chiffres, des statistiques
  • Des analogies
  • Des syllogismes : Tous les êtres vivants sont mortels. Platon est un être vivant. Donc Platon est mortel.
  • Des arguments d’autorité qui vont faire référence à une recherche scientifique, à la loi, ou à une règle immuable.
  • Des citations d’un “grand homme” ou d’un “expert” dans ce domaine

2 – L’empathique

adapter plaire

 

Les empathiques, “harmonizer” en anglais, perçoivent le monde à travers les émotions et leur langage est celui de la compassion.

 

Ils sont donc connectés à leur ressenti qui leur permet de se positionner par rapport au monde.

 

Ils vont utiliser des expressions qui vont parler de leurs sentiments comme : “Je me sens…”, “Ça me touche…”, “C’est triste de voir que…”, “Je me réjouis de voir que…”.

 

C’est la personnalité type du renard dans Le petit prince 🦊 :
Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde. Tu vois, là-bas, les champs de blé ? Je ne mange pas de pain. Le blé pour moi est inutile. Les champs de blé ne me rappellent rien. Et ça, c’est triste ! Mais tu as des cheveux couleur d’or. Alors ce sera merveilleux quand tu m’auras apprivoisé ! Le blé qui est doré, me fera souvenir de toi. Et j’aimerai le bruit du vent dans le blé…

Parler comme un empathique pour convaincre n’importe qui :

  • Parle des émotions qu’il va éprouver à grâce à ton idée, des conséquences qu’elle a sur le ressenti des gens
  • Parle de ton vécu, de ce que toi tu as ressenti en vivant/appliquant cette idée. Ce que tu peux faire, c’est après avoir énoncé un fait logique, rentrer dans le ressenti de ce fait en racontant au travers une anecdote comment toi tu l’as vécu. C’est une méthode souvent utilisée dans les Ted Talk.
  • Sois sincère. La sincérité est un grand atout auprès des empathiques, car ils vont percevoir que tu crois vraiment en ce que tu dis et y être sensibles. En voyant que cela te touche personnellement et que ce que tu dis résonne en toi, ils verront que tu es authentique. Ce qui te rendra plus convainquant.
  • Il n’est donc pas question de faire semblant d’être attaché à tes idées. Ne joue pas un jeu avec eux quand il s’agit de ton ressenti, mais sois toi-même.
  • Sois spécifique. Ne fais pas de généralités sur le ressenti, car cela fait très “argument bateau”. Parle leur d’une personne en particulier, ou de toi. Mais ne dit jamais des phrases du type : “Tout le monde est triste que…”.

3 – Le persévérant

convaincre n'importe qui

 

Les persévérants, “believer” en anglais, perçoivent le monde à travers les opinions, et leur langage s’appuie sur les valeurs.

 

Ils sont souvent engagés et jugent tes propos selon les principes qu’ils représentent.

 

Ils aiment donner leur avis sur tout. Parler la langue d’un persévérant, c’est un peu comme faire la morale.

 

Si tu veux te le représenter, pense à Britta de la série Community, aux fables de La Fontaine, ou à Dumbledore !

 

C’est souvent la personnalité type des voix off des séries, comme celle de Désesperate Housewives. Et c’est aussi celle du chef Gusteau dans Ratatouille !
La grande cuisine n’est pas faite pour les timorés. Il faut avoir de l’imagination, de l’audace. Il faut prendre le risque de commettre des erreurs et personne n’a le droit de vous imposer des limites, quelles que soient vos origines, d’où que vous veniez. Votre seule limite, c’est votre âme. C’est la vérité, tout le monde peut cuisiner, mais le véritable génie, n’appartient qu’aux audacieux.

Réponds aux questions du persistant pour convaincre n’importe qui :

  • Quelles sont les valeurs et les principes que ton idée soutient ?
  • Quels sont ceux qui sont mis en danger par l’idée opposée ?
  • Quelle est la morale de ton discours ?
  • Quelles sont tes 3 valeurs principales, et comment elles sont liées à l’idée que tu défends ?

4- Le rêveur

adapter discours

 

Les rêveurs, “imaginer” en anglais, perçoivent le monde par l’inaction et l’imagination est leur mode d’expression. Ils aiment les discours profonds, ou ceux qui font référence à un autre monde où il est possible de s’évader. Ils vivent dans la fiction.

 

Pour te les représenter, pense à Luna Lovegood dans Harry Potter, aux films de Tim Burton, ou à Abed dans Community.
Si tu lances ce dé pour choisir qui va aller chercher la pizza, tu va créer 6 différentes lignes temporelles.

Parler comme un rêveur pour convaincre n’importe qui :

  • Développe ta créativité et ton originalité dans le format de ton discours et dans la manière d’illustrer tes propos
  • Utilise des figures de style comme la personnification, l’allégorie ou la métaphore filée
  • Renforce la poésie et la musicalité de ton texte pour rendre leur évasion plus facile
  • Raconte des histoires qui vont stimuler leur imagination, en faisant comme si tu la racontais à des enfants

5 – Le rebelle

convaincre n'importe qui

 

Les rebelles perçoivent le monde à travers leurs réactions et l’humour est leur mode d’expression.

 

Ils réagissent à ce qui leur arrive, spontanément, sans filtres, toujours dans le but de s’amuser de la situation. Ce sont ceux qui ont “toujours le mot pour rire”.

 

Pour te les représenter, pense à Jake Peralta dans Brooklyn 99, à Lorelai Gilmore, aux frères Wisley, mais, surtout, à Chandler dans Friends !
 – La caméra donne toujours 5 kilos de plus !
– Y’avait combien de caméras qui tournaient ce jour-là ?

Parler comme un rebelle pour convaincre n’importe qui :

  • Illustre tes idées avec des anecdotes drôles. Si tu ne sais pas comment faire, observe comment font les conférencier des Ted Talk pour faire rire tout en parlant d’idées complexes. Comment amènent-ils l’anecdote ? Quelles expressions utilisent-ils ?
  • Pour justifier tes idées, exagère des faits, et utilise des arguments surprenants ou ironiques
  • Fais de l’autodérision dans ton discours
  • Utilise le comique d’observation
  • Caricature tes contradicteurs ou leur mode d’argumentation en les parodiant de manière absurde
  • Apprends les différentes techniques pour faire des vannes dans un discours en lisant cet article.

6 – Le promoteur

convaincre n'importe qui

 

Les promoteurs perçoivent le monde par des actions et le charme est leur mode d’expression.

 

Ils sont sans cesse en quête de challenge et d’aventure. Ils ne réfléchissent pas, ils agissent !

 

Et lorsqu’ils parlent d’eux ou des autres, ils racontent ce qu’ils ont fait, comment ils ont agi.

 

C’est la personnalité de Tony Stark dans Avengers :
– Stark, nous avons besoin d’un plan d’attaque.
– J’ai un plan… on attaque.
Et de Leonardo Di Caprio dans Titanic :
Je veux dire, j’ai tout ce qu’il me faut ici avec moi. J’ai de l’air dans les poumons et quelques feuilles blanches pour travailler. J’adore me réveiller le matin sans savoir ce qu’il va m’arriver, qui je vais rencontrer, où je vais échouer. Il y a quelques jours j’ai dormi sous un pont et aujourd’hui je suis ici, sur le plus grand navire du monde, à boire du champagne en de si bonne compagnie. Je pense que la vie est un don et je ne veux pas le gâcher, on ne sait pas quelle donne on aura le jour suivant. On apprend à accepter la vie comme elle vient, pour que chaque jour compte.

Parler comme un promoteur pour convaincre n’importe qui :

  • Présente ton idée comme un challenge, un défi à relever
  • Adopte dans le format de ton discours la manière de parler d’un coach qui motive son équipe avant un match, ou celle d’un maître du jeu qui raconte aux participants les péripéties qu’ils vont devoir surmonter
  • Explique-lui comment tes idées se transforment en actes concrets qu’il peut réaliser
  • Raconte ton parcours et l’avancée de ton projet comme une aventure, et montre-lui qu’il en fait partie lui aussi

Apprends à convaincre n’importe qui en regardant des films

convaincre n'importe qui

 

Je sais que toutes ces définitions et listes d’outils pour toucher chaque personnalité type, sont plutôt longues et rébarbatives.

 

Je te propose donc un exercice plus agréable pour t’améliorer en personnalité type. Car apprendre à faire des discours, c’est aussi s’amuser ! 😀

 

 

J’imagine que tu l’as remarqué au fil de mes exemples, les personnalités types sont utilisées dans de nombreux films et séries à succès.

 

Pour être sûrs de toucher leur audience, certains scénaristes les intègrent dans le script en assignant à chaque personnage une personnalité type.

 

 

Par exemple, les scénaristes de Pixar suivent des formations sur les personnalités types. C’est pourquoi dans chaque dessin animé Pixar, on peut les voir apparaître clairement dans les personnages.

 

Mais le film qui est la consécration de cet outil, c’est Divergente. Chaque faction dans le film correspond à une personnalité type, à toi de trouver laquelle ! 😉

 

 

Tu remarqueras aussi que le héro principal d’un film est souvent un promoteur. C’est parce qu’il doit susciter l’admiration et donner envie au public d’être comme lui. Il fait des choses que nous n’avons pas le courage de faire. Pense aux personnages des Marvel.

 

Ses amis sont souvent un logique et un émotionnel : pense à Harry, Ron, et Hermione.

 

Pourquoi ? Parce que ces trois personnalités types réunies correspondent à celles qui dominent chez la majorité de la population selon les experts.

 

 

Donc une manière très fun d’apprendre à utiliser les personnalités types c’est de regarder des films :

 

 

  • Détecte les personnalités types des personnages. Tu seras surpris de voir à quel point c’est évident qu’ils correspondent à une personnalité dominante maintenant que tu les connais ! Parle-t-il de son ressenti, d’agir, réagit-il avec humour ?
  • Pour chaque personnalité type détectée, regarde les extraits du personnage qui l’incarne, observe sa manière de parler, ses expressions. Il peut y avoir beaucoup de nuances d’une personnalité type, mais en t’en imprégnant tu comprendras quelles expressions utiliser pour toucher ce genre de personne.
  • Pour chaque personnalité type, aies une page de note dans laquelle dès que tu entends une expression qui appartient à cette personnalité type, et qui te plaît, tu l’écris. Cela te permettra d’aiguiser ta capacité à détecter la personnalité type de ton interlocuteur, tout en memorisant les expressions qui vont le toucher.
  • Tu pourras alors les réutiliser quand tu te retrouveras face à une personne qui a cette personnalité dominante.

Comment écrire un discours qui peut convaincre n’importe qui

  • Prends une feuille à l’horizontale, écris le sujet de ton discours tout en haut, puis divise ta feuille en 6 colonnes, avec une personnalité type par colonne.
  • Dans chaque colonne, liste toutes les phrases et arguments qui te viennent en tête qui utilisent le langage de la personnalité type et répondent au sujet de ton discours.
  • Tu peux aussi prendre un seul argument et transformer ta manière de le présenter selon chaque personnalité type.
  • Ensuite, choisis une phrase par colonne, celle que tu trouves la plus percutante, et combine toutes tes phrases ensemble pour avoir un seul texte. Libre à toi d’y rajouter ensuite d’autres éléments.
Pour t’aider, voici un exemple de discours qui peut convaincre n’importe qui car il utilise toutes les personnalités types :

Pourquoi faut-il apprendre à parler en public ?

1 – Logique :

Nous sommes tous obligés de prendre la parole devant un auditoire plus ou moins fréquemment. Enfant, nous devons faire des exposés. Adulte, nous devons participer à des réunions, proposer nos idées face aux autres.

 

Mais d’après des études, 75% de la population aurait peur de parler en public. Ce serait la peur n°1 des gens. La n°2 est la mort.

 

Comme le disait Jerry Seinfeld : “Ça veut dire que pour n’importe qui, si tu vas à un enterrement, il vaut mieux être dans le cercueil que dire l’oraison funèbre.”

2 – Empathique

Apprendre à parler en public peut être alors le moyen de ne plus vivre dans le stress à chaque fois que ta vie t’oblige à parler devant les autres.

 

De ne plus ressentir, à chaque exposé, chaque examen oral, chaque entretien d’embauche, chaque réunion, cette boule au ventre. Ce malaise et cet ennui dans les yeux de ton auditoire qui te voit souffrir.

 

De ne plus ressentir cette honte de ta voix et de tes mots, et cette frustration à la fin de ne pas avoir réussi à exprimer ce que tu pensais.

 

D’avoir perdu l’opportunité de montrer ce dont tu es capable. Encore.

 

3 – Persistant

Apprendre à parler en public, c’est devenir libre. C’est une manière de t’émanciper.

 

Car en apprenant à parler en public, tu deviens capable de parler pour toi, de représenter ton identité, ton histoire. Sans avoir besoin de quelqu’un d’autre pour le dire à ta place.

 

Apprendre à parler en public c’est donc défendre ta vérité, ta réalité. C’est choisir que tu es capable de trouver les mots justes. Et c’est honorer la chance que tu as d’être libre de t’exprimer.

 

4 – Rêveur

Dumbledore a dit : “Les mots sont notre plus inépuisable source de magie. Ils peuvent à la fois infliger des blessures et y porter remède.”

 

Imagine si tu vivais dans un monde dans lequel parler en public serait considéré comme un acte magique. Un acte que seuls certains élus seraient capable d’effectuer, en secret.

 

Mais que les autres ne connaîtraient pas, et ne voudraient pas connaître, puisque de toute façon il est hors de portée.

 

Et puis un jour, un des magiciens des mots décide de passer à la télé en disant : “Tout le monde peut parler en public. Tout le monde peut faire de la magie.”

 

Mais on le traite de fou. De manipulateur.

 

Et puis surtout, on a peur de la magie : “Qui sommes-nous, simples moldus, pour prétendre à la magie des mots ?” Et bien ce monde, c’est le tien.

 

On a tous un magicien des mots en nous, un grand orateur, qui rêve de porter sa voix, de briller pour enfin montrer sa beauté au monde. Ce texte, c’est ta lettre d’entrée dans la véritable école de magie. Celle des mots.

5 – Rebelle

Apprendre à parler en public peut être un très bon moyen :
-de séduire ton âme soeur : à défaut d’être beau tu auras du charisme !
-d’avoir l’air intéressant : il vaut mieux être un ignare captivant qu’un savant chiant !

 

6- Promoteur

Je sais pas toi, mais moi j’ai pas l’intention de passer ma vie à regarder les autres avoir le courage de s’exprimer, tandis que je suis une figurante dans ma propre vie.

 

C’est comme si on me proposait de faire le premier rôle dans une comédie musicale et que je disais : “Non, je préfère faire l’arbre.” Je ne suis pas un arbre. Et toi non plus.

 

Pars à la recherche de ta voix avec moi. Apprenons à devenir de grands orateurs ensemble, pour que nos idées résonnent. Pour que notre voix compte.

 

J’espère que cet article t’a plu et que maintenant tu te sens plus confiant pour aborder n’importe quel type de public !

 

Si tu penses qu’il t’a été utile, mets un like et laisse-moi un commentaire ! 
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *