accepter la honte

L’art de se taper la honte

Prends toi à la légère quand tu te prends des claques

Un jour, j’ai voulu apprendre à surfer. Pendant une semaine, j’ai pris des cours et chaque jour je tombais des centaines de fois. Je me prenais la planche dans la gueule, je faisais des chutes improbables dans l’eau, au point d’entendre les rires des enfants (et de leurs parents) sur la plage qui se moquaient de moi. J’étais ridicule ? Oui.

Finalement, après une semaine de roulades, j’ai enfin réussi à me lever sur la planche pour quelques secondes. Et c’était sympa, oui. Mais le meilleur, c’était quand j’étais ridicule.

Mes chutes étaient tellement pathétiques que je me tapais des énormes fous rires dans l’eau toute seule. 

Pourquoi je te raconte ça ?

Parce que le plaisir est fondamental pour te motiver à apprendre une compétence. Or pour pouvoir éprouver du plaisir, il faut déjà que tu t’enlèves cette pression énorme que tu te mets pour que tout soit parfait quand tu apprends. 

Tu veux apprendre une compétence oratoire ? Laisse-toi un peu respirer, arrête de te prendre trop au sérieux, et prends les choses à la légère.

Voyons ensemble comment faire.

Le point commun entre Squeezie, Eminem et Kung Fu Panda

accepter la honte

Regarde Squeezie, quand il fait des travaux manuels. La majeure partie du temps, le résultat est moche ! Mais les gens adorent ça ! Et lui il se marre quand même ! Les streamers qui ont le plus de succès sont souvent ceux qui ragent le plus après s’être fait tuer ! Et au final c’est ça qui est drôle ! C’est ça qu’on veut !

Pas que tout soit parfait. Si tout va bien, si tout est facile, s’il n’y a pas d’obstacle, où est le piment ? Où est l’aventure, où est l’histoire ? Tu auras quoi à raconter ?

Si Eminem au début de son film 8 Mile, il avait réussi direct à rapper et n’avait pas fait un méga bide, elle était où l’histoire ? Elle étaient où sa force et son évolution, si c’était facile pour lui dès le début, et s’il ne s’était pas tapé la honte ?

Mais voilà, on a trop tendance à vouloir être parfait direct et avoir l’air cool quand on apprend. Sauf qu’en réalité quand on apprend quelque chose qu’on ne maîtrise pas, forcément on passe par le stade où on a l’air un peu bête, un peu ridicule.

Tu crois que Kung Fu Panda avait peur du ridicule ? Tu crois que le blond dans Fast&Furious 3 il avait peur du ridicule quand il apprenait à drifter dans un port et que même les mouettes elle rigolaient ?

Non, les deux avaient un objectif en tête. Et ils savaient que pour le rejoindre ils devraient apprendre une compétence. Et que pour ça, oui il fallait passer par ce stade où ils allaient être ridicules.

Mais ils ont fait le choix de donner plus d’importance à leur rêve, qu’au fait d’avoir la honte. Quand tu sais ce que tu veux, que tu le désires réellement, et que tu décides de tout faire pour l’atteindre, la honte c’est comme le bruit d’un moustique quand tu fais l’amour. Désagréable, certes, mais il ne te détournera jamais de ton but !

Ce que je te dis, c’est d’accepter d’être ridicule, de t’y habituer, voire d’y prendre goût quand tu apprends une nouvelle compétence.

Donc la prochaine fois que tu appliques un exercice et que tu te rates, on s’en fou !

Envoie-moi un message, dis-moi : « Margaux j’ai fait ça, tel exercice et c’est terrible j’ai fait de la merde », et moi je te dirai : « Mais c’est génial ! Le simple fait que tu agisses pour t’améliorer, c’est ça qui compte ! Le reste, c’est une question de régularité, de temps. Sois patient avec toi-même, aime chaque étape, aime surtout celle où tu galères. Ne t’en veux pas de galérer, vraiment. Fais pleins d’erreurs, trompe-toi, et ne t’inquiètes pas que mon estime de toi en sera d’autant plus grande ! »

Mais en quoi avoir la honte devant les autres ça va m’aider ?

Accepter la honte, c’est montrer ta force

force

Maintenant tu te dis : « Ok pour être ridicule en m’entraînant chez moi, mais je veux pas être ridicule devant des gens ! »

Parce que tu as peur de paraître faible ? D’avoir l’air bête ?

Mais dis-moi, en quoi t’as l’air cool, en quoi t’as du mérite quand tu fais quelque chose qui est facile pour toi ? 

Est-ce que c’est ça faire preuve de force ? Est-ce que c’est en faisant quelque chose que tu maitrises que tu vas impressionner les autres ?

Ou est-ce que c’est pas justement le fait que tu y vas, que tu te lances dans quelque chose dont tu sais parfaitement que tu risques d’être ridicule et de te rater. Est-ce que c’est pas ça justement, faire preuve de force ?

Les gens les plus forts sont-ils ceux qui se mettent sous leur meilleur jour sans jamais montrer leurs faiblesses, et qui s’éloignent le plus possible du ridicule ?

Ou ceux qui disent « Ok, je vais être ridicule, et alors ? » (and so what ? pour les bilingues)

Moi j’aime le ridicule, je m’en fou d’avoir l’air bête devant des gens.

Quand j’écrivais mes discours, je me disais : « Qu’est ce que je peux faire pour que ce soit totalement fou, pour que les gens se disent : « Mais elle est complètement malade » ».

Est-ce que j’ai fait la mouette devant 1000 personnes ? Oui.

Est-ce que j’ai fait l’accent russe devant 1000 personnes ? Oui.

Est-ce que j’ai fait un discours en anglais avec le pire accent possible devant les gens de mon école et mes profs ? Oui.

Et personne n’est venu me dire : « Bouh t’es ridicule ». On m’a dit : « J’ai jamais vu quelqu’un avoir des balls comme ça devant un public. »

Quand t’acceptes d’être ridicule, ce que les gens voient en toi, c’est quelqu’un qui est un peu fou et décalé, certes, mais qui s’assume totalement.

Tu leur rappelles alors quelque chose d’impressionnant :

Une fois que tu acceptes d’être ridicule, et de mettre ton égo de côté, tu n’as plus de limites. Tu n’as plus peur de rien. Et ça, ça force le respect.

Accepter la honte, c’est ne plus avoir de limites

feu d'artifice

Quand tu acceptes la possibilité d’avoir honte, tu peux enfin t’amuser, te lâcher et expérimenter de nouvelles choses pour découvrir ce dont tu es capable. Tu tentes un truc et si ça rate tu te dis : « Pas grave on recommence, ou on tente autre chose ».

Mais quand tu es bouffé par cette peur, quand c’est elle qui te contrôle, alors quand tu tentes un truc, que tu te lâches un peu et que ça foire, là c’est le drame.

Tu ne veux même plus regarder les gens dans les yeux et plus jamais tu n’oseras faire quelque chose d’un peu différent. Donc tu mets en stop ton apprentissage et tu limites totalement ta créativité et l’épanouissement de tes capacités.

Refuser d’être ridicule quand tu apprends, c’est choisir que tu ne développeras jamais pleinement ton potentiel. Ça t’empêchera d’expérimenter de nouvelles expériences, et de découvrir des points forts que tu n’avais pas soupçonné.

C’est comme s’il y avait une palette de mille couleurs en toi, et que pour découvrir chaque couleur tu devais expérimenter quelque chose de potentiellement ridicule, de potentiellement risqué.

Mais si tu ne le fais pas, si tu n’oses pas, tu seras peut-être bon, mais il y a des parts de toi que tu ne découvriras jamais.

Tes discours seront comme des peintures toujours peintes avec les mêmes couleurs fades, alors qu’ils auraient pu être de véritables feux d’artifice.

Accepter la honte, c’est te donner de la valeur

Ce que je te souhaite lorsque tu te lanceras dans l’apprentissage d’une compétence oratoire, c’est de développer cette capacité à accepter, et apprécier le ridicule.

Parce que plus tu y goûteras, plus tu te rendras compte que ne pas avoir peur du ridicule, c’est ce qui fait ta force.

Peu importe ce qu’il se passera, à chaque fois que tu te prendras un bide ou une planche, tu prendras aussi du plaisir. Car tu seras super fier de toi d’avoir osé.

Tu comprendras que c’est l’acte même d’oser faire quelque chose où tu risques d’être ridicule qui te donne de la valeur. Pas le résultat, pas la réaction du public, pas le jugement qu’on va te donner.

Tu te prendras à la légère, et tu aimeras chaque étape de ton apprentissage.

Cet article participe à l’événement inter-blogueurs “Apprendre à apprendre : les meilleurs conseils pour développer ses connaissances” organisé par Gaël Loric du Blog Changer Aujourd’hui.

N’hésite pas à me laisser un commentaire et à le partager !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

23 commentaires

  1. Merci beaucoup.
    Voilà, c’est grâce à toi que j’ai accepté d’avoir honte… Tout ça parce qu’un jour ça passera.

    1. Merci pour ton retour, vraiment, ton commentaire me motive à continuer d’écrire et à faire de mon mieux pour te donner envie de te lancer ! 😊

  2. Bravo et merci pour cet article.

    1. Merci à toi pour tes encouragements Laurent 🙂

  3. Super article !
    ça me fait penser à tellement de souvenirs ahah.
    Aussi un bon exemple c’est Jim Carrey avec ses premiers One Man shows qui a dû se ridiculiser des centaines de fois en payant (oui car il payait pour monter sur scène avant d’être là où il en ai) dans le but de faire rire les gens… et ça ne marchait pas toujours. ça fait partie de la vie, c’est une étape nécessaire pour avancer vers la personne que l’on souhaite devenir, et tu as très bien résumé tout ça !
    (En plus t’as fais référence à Po de Kung Fu panda <3)

    1. Merci beaucoup Oualid pour ton commentaire, surtout que j’ai beaucoup pensé à Jim Carrey en écrivant cet article parce qu’il représente totalement pour moi ce concept de la personne qui n’a pas peur d’être ridicule et d’exprimer sa folie ! Et oui c’est après avoir regardé Kung Fu Panda que j’ai eu l’idée de cet article ! 😃

  4. Merci pour cet article ! Je pense que ca va beaucoup m’aider pour me lancer dans les vidéos 🤪 (ma plus grande hantise 😱)

    1. Si tu as peur d’être ridicule sur tes vidéos, pour te motiver dis-toi : « Après tout, qu’est-ce que j’ai à perdre ? ». Car si tu y réfléchis tu as tout intérêt à te lancer dans les vidéos, cela te permettra d’améliorer considérablement ton expression ! Bon courage 😊

  5. Alala… je crois que je suis le roi pour me taper la honte ! Hurler une phrase choc au moment où il y a un grand silence dans la pièce. Faire la gaffe qui tue en annonçant la surprise alors que… c’est une surprise. Sortir en ayant oublié que j’étais en chausson, ou que j’ai mon T-shirt à l’envers… Bref, autant de situations vécues et qui font que j’ai appris à faire la paix avec le fait d’avoir honte ! ^^
    Merci en tout cas pour ton article qui fait du bien en ce début de semaine !

    1. Haha moi aussi je suis terrible quand il s’agit de se faire discret ou de cacher une surprise ! Merci d’avoir partagé ton ressenti, ça fait du bien et c’est inspirant d’entendre quelqu’un dire qu’il a fait la paix avec la honte ! 😃

  6. Merci pour cet article il fait du bien et je me sens moins seule ! Il y a une expression qui dit : le ridicule ne tue pas. Je crois que la suite c’est : il rend plus fort.
    Et bien j’en suis la preuve vivante parce que je serai déjà morte des milliers de fois ! En un sens, c’est vrai à chaque moment de honte, je suis morte à une partie de moi-même qui m’empêchait d’avancer.
    Et ce que j’adore dans ces moments, c’est d’entraîner les autres à rire avec moi ! C’est trop kiffant !

    1. Exactement, savoir rire de soi et des ses failles, c’est ce qui te rend encore plus brillante finalement. Moi la phrase que j’avais en tête quand j’ai écrit cet article c’était : « N’ayons peur de rien, le ridicule ne tue pas ! » 🙂

  7. Merci pour l’article.
    Avoir honte, c’est un de mes plus grands freins!
    Je vais m’écrire ces phrases “Accepter la honte, c’est ne plus avoir de limites
    ” dans un endroit visible pour pouvoir l’accepter plus facilement. Et je vais le garder précieusement 🙂

    Merci encore!

    1. Coucou Marianne, tu sais je pense qu’on a tous plus ou moins ce frein… Mais toi tu prends l’initiative de te créer un mentra après avoir lu mon article, tu passes à l’action et ça ça montre que tu es déterminée à t’améliorer, alors bravo ! 😃

  8. Et bien cet article tombe a pic! Je voudrais me lancer dans quelque chose mais il y a cette petite voix qui me souffle “non mais ca va pas ho, tu vas être ridicule!!” Et puis l autre voix qui me dit “beh fais le! Tu verras ensuite tu seras contente de l’avoir fait et cela te donnera plus confiance!”
    Je vais donc ecouter la seconde voix 🙂

    1. Super Laetitia ! C’était justement ça le but de cet article : te motiver à écouter cette petite voix qui te dit de te lancer ! 😊

  9. J’adore ton article, il m’a inspiré ! J’ai tellement toujours peur de ce que les autres vont penser, d’avoir l’air bête (oui je sais c’est en disant ça que j’ai l’air bête).😂😂
    Merci pour cet article 😊

    1. C’est super si cet article a pu t’inspirer Maeva, je te souhaite de profiter de chaque étape de ton apprentissage, même ceux où tu as peur d’avoir l’air bête ! 🙂

  10. Excellent article Margaux ! Tant dans sa forme (très bonnes illustrations) que sur le fond et la structure du déroulé 😊. Sans parler des titres accrocheurs qui donnent envie de savoir ce qui se cache dans ce paragraphe 😊😊

    1. Ça me fait super plaisir ce que tu me dis car ça compte beaucoup pour moi de créer des articles agréables à lire et qui donnent envie ! Donc merci beaucoup pour tes encouragements ! 😊

  11. C’est un excellent article ! 💚
    Ces dernières années je me fais ridiculisé plein de fois par mes propres intentions, car comme tu le dis que c’est une seule manière d’apprendre une nouvelle choses et de sortir de sa zone de conforte ! Et chaque pas que j’ai fait et en train de faire m’amène complètement à l’extérieure. Mais cela me permet d’apprendre plus avec chaque erreur ! Quand je me compare à d’autres qui sont tellement avancés, il me semble que je ne pourrai jamais atteindre cette perfection, non seulement par manque d’effort, mais aussi par manque d’outils nécessaires. Mais si je peux avancer vers mes propres objectifs, c’est encourageant !
    C’est quoi l’histoire de l’accent russe ? 😅 Tout le monde m’a dit que c’est plutôt charmant 😋

    1. Merci Oxana pour ton partage d’expérience, tu as l’air d’être déterminée à avancer et à oser prendre des risques pour t’améliorer, donc peu importe la perfection, tu as un super état d’esprit ! En fait c’est l’action même de faire un discours en osant prendre un accent différent qui risquait de me rendre ridicule, car je n’étais pas sûre de réussir mon imitation ! 😊

  12. […] des pistes concrètes pour permettre à votre cerveau de mieux retenir. Il est alors temps pour Margaux – du blog Explosif à l’oral – de vous aider à dépasser vos croyances limitantes – si vous en avez – pour vous lancer dans […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *