parler en public ted le guide officiel

Les 6 idées à retenir de «  parler en public ted le guide officiel »

1 – Conquérir le coeur du public

parler en public ted le guide officiel

Si c’était le jour du conseil sur Koh Lanta, et que tu risquais de te faire éliminer, comment tu te comporterais avec les autres candidats ?parler en public ted le guide officiel

Tu leur ferais comprendre qu’ils peuvent avoir confiance en toi.parler en public ted le guide officiel

Qu’ils devraient te garder à leur côté parce qu’ils risquent d’avoir besoin de toi plus tard.parler en public ted le guide officiel

Chris Anderson est le fondateur des Ted Talk et auteur du livre « parler en public ted le guide officiel ».

Pour lui, il faut faire la même chose quand tu parles en public.

Il faut que tu leur fasses comprendre que ce que tu as à leur dire est trop important pour eux, pour leur vie, pour qu’ils se permettent de ne pas t’écouter.

Il faut que tu leur fasses ressentir l’envie, le besoin pressant, urgent, de connaître ta solution, tes idées.

En répondant à leurs attentes, à leurs besoins.

Et en leur montrant qu’ils peuvent se fier à toi, que tu n’es pas un robot mais un humain comme eux, avec les mêmes soucis.

Seulement voilà, toi tu as un souci en moins qu’eux, grâce à ta solution.

Et c’est elle qui va constituer le fil rouge de ton discours.

Alors avant de parler face à ton public, demande-toi :

De quoi a-t-il besoin ?

Qu’est-ce qui est réellement important pour les personnes qui sont face à moi ?

Comment est-ce que je peux toucher leur corde sensible ?

Comment je peux leur faire comprendre que ce discours va peut-être changer leur quotidien, s’ils tendent l’oreille ? 

Qu’est-ce que j’ai accompli, moi, dans ma vie, dans mon parcours, quelle expérience ai-je faite qui pourrait leur apporter de la valeur ? 

2 – Répéter plusieurs fois un seul message

parler en public ted le guide officiel

Dans un seul Ted Talk, l’orateur répète son message-clé au moins 3 fois.

Selon Chris Andersson, il est beaucoup plus impactant de répéter un même message plusieurs fois que d’en donner plusieurs en une seule fois.

Tout simplement parce que l’esprit de chaque individu constituant le public a besoin d’entendre au moins trois fois un propos avant de l’avoir en mémoire.

Ce qui compte, ce n’est pas la quantité de tes messages, mais sa durabilité dans l’esprit de celui qui t’écoute.

Plus tu t’éparpilles, plus tu seras oublié, et tes idées resteront isolées du reste du monde.

Alors donne-toi un temps pour chaque chose.

Même si tu as envie de transmettre énormément, apprends d’abord à mettre en valeur une seule idée.

3 – Ne pas sous-estimer l’entraînement

parler en public ted le guide officiel

Si tu veux avoir l’air naturel sur scène, il faut que tu connaisses ton texte sur le bout des doigts.

Plus tu prépares longuement une présentation, plus tu la répètes à intervalles réguliers, plus elle deviendra naturelle.

Ton but, c’est qu’à force de répéter, tu auras totalement intériorisé ce que tu dois dire.

De manière à ce que ça sorte en mode automatique, sans que tu aies à y réfléchir.

Et c’est là que le spectacle commence.

Car la répétition, c’est la clé pour te libérer de toute préoccupation sur le fond et ce que tu dois dire.

Pour que tu puisses te concentrer totalement sur le plaisir que tu veux prendre et donner au public.

C’est pour ça que contrairement à ce que l’on croit, la répétition renforce ton naturel.

4 – La technique du marteau

marteau

La technique du marteau à l’anglo-saxonne, contrairement à la technique de l’entonnoir à la française, consiste à dire ta conclusion au début de ta présentation.

Le but, c’est que tout le monde comprenne tout de suite ce qu’il faut retenir.

Parce que cela permettra de donner ton message le plus important au moment où le public est le plus réceptif et attentif.

C’est-à-dire au début de ton intervention.

Parce que plus les minutes passent, plus son attention diminue.

5 – Prendre pleine possession de la salle

parler en public ted le guide officiel (1)

Un orateur de Ted Talk assume pleinement le fait que tous les projecteurs sont sur lui.

Tout le monde le regarde, tout le monde l’écoute, et il l’assume totalement.

Et le fait qu’il soit parfaitement à l’aise avec ça, au point même d’en jouer en occupant pleinement l’espace par ses gestes, sa démarche et son allure, comme s’il était Einstein ou une star de cinéma, fait qu’il gagne en puissance communicative.

Savoir communiquer à l’oral, c’est communiquer de manière tranchée, vive.

C’est parler comme si chaque mot que l’on prononçait était décisif, comme si on savait d’avance qu’on était capable de détruire toute objection face à notre idée.

C’est être une machine de guerre de la parole, contre qui on ne peut rien répliquer.

Si tu prends la décision de parler en public, choisis de le faire à fond, ou de ne pas le faire.

Mais ne fais pas dans le « moyen ».

Parce qu’un bon orateur n’est pas moyen.

Un bon orateur n’a pas peur de se donner en spectacle, parce qu’il estime qu’il est le clou du spectacle et que oui, il mérite d’être regardé.

Il pourrait parler de pâté pour chat pendant 16 minutes que tout le monde l’écouterait.

pâté pour chat

Parce qu’il dégagerait une telle force de conviction, une telle envie dans ses propos, une douceur et une humanité dans ses histoires de chatons, et une force dans sa manière de relier cette histoire de pâté à un message plus grand, qui touche les valeurs de chaque membre du public.

C’est ça, un orateur de Ted Talk.

C’est ça, l’orateur que tu peux être, si tu oses posséder la salle.

6 – Une présentation réussie se prépare comme une performance scénique

parler en public ted le guide officiel

Un discours motivant, engageant, qui convaincra un client d’acheter, qui reboostera une équipe ou qui persuadera d’adopter une idée ou un point de vue sur un projet, c’est un discours qui a été préparé textuellement mais aussi physiquement, mentalement, émotionnellement.

Trouver les arguments qui touchent son public, c’est d’abord chercher en soi la raison profonde pour laquelle il n’est pas envisageable d’échouer.

Une belle prestation sur scène, c’est celle où l’acteur met toute son énergie, ses peines, ses frustrations, son envie d’y arriver, son émotivité dans sa voix, et qu’il s’en sert comme tremplin, pour embarquer les autres.

C’est ce moment où l’orateur se transforme en véritable incarnation de ses idées.

Une performance scénique, c’est donc se servir de l’énergie que l’on a à l’intérieur, pour transmettre son message d’une manière plus forte, plus pure et plus puissante.

Et lorsque tu apprendras  à réaliser une présentation comme on réalise une performance scénique, et que tu verras son impact sur ceux qui t’écoutent, tu te rendras compte que c’est comme ça qu’on devient un leader.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 commentaires

  1. Merci pour ces idées de ted talk qui vont me servirent lors de mes prises de parole !

  2. Bonjour, super article qui donne du dynamisme et de l’entrain, il n’y a plus qu’à mettre tout cela en application !!

  3. Cet article explique avec clarté et précisions comment prendre la parole en public et comment s’y préparer. Merci pour ces précieux conseils!

  4. Voici des conseils pertinents pour l’art oratoire, vraiment utiles ! Cela permet d’avoir une trame et des outils pour aller dans le bon sens. Merci

  5. Je ne connaissais pas l’expression de technique du marteau et j’aime bien les contenus efficaces qui donnent rapidement la réponse à une question pour la développer ensuite. Merci pour cet article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *