être plus charismatique

Pour être plus charismatique fais comme ce ninja !

Aujourd’hui je vais t’apprendre à prononcer ton texte de manière à lui donner plus d’impact.

C’est un personnage de Naruto, Gaara, qui m’a donné l’idée de cet article.

En fait, durant un de ses discours, je me suis rendue compte qu’il appliquait 4 principes qui  vont t’aider à devenir un orateur plus percutant et charismatique.

Mais d’abord, écoute son discours :

Un ninja qui sait se faire entendre

être plus charismatique

Déjà, le plus important, c’est que son discours n’aurait aucun impact s’il ne portait pas sa voix.

Pour apprendre à porter ta voix, c’est très simple. tu te mets dans une salle très grande, ou dans ton jardin, et tu récites ton texte comme si tu voulais qu’une personne tout au fond de ton jardin l’entende, mais tu ne dois pas crier.

Ensuite, quand Gaara porte sa voix, il n’hésite pas à jouer avec son volume : il va parler doucement puis tout d’un coup il va parler plus fort. 

Tu peux t’entraîner à faire ça en prononçant ton texte d’abord comme si tu voulais que le monde entier t’entende, puis en le prononçant comme si tu chuchotais un secret à quelqu’un.

Ce qui peut t’aider pour jouer avec le volume de ta voix,  c’est de mettre en gras les passages forts et puissants de ton texte et en italique ceux pour lesquels tu veux prendre une voix plus douce et touchante, puis à t’entraîner à le lire en respectant tes propres indications.

 

Un ninja qui joue sur la sonorité des mots

être plus charismatique

 

La deuxième chose qui m’a tout de suite frappé quand j’ai écouté son discours, c’est la manière dont il insiste sur les consonnes et les voyelles quand il s’exprime.

Quand il parle, chaque lettre doit être entendue, « savourée en bouche », il joue avec, il les fait entendre.

Il assume chaque lettre au lieu de les prononcer robotiquement en les mangeant à moitié comme si elles n’existaient pas.

En plus, le fait de mettre l’accent sur les consonnes et les voyelles lui permet de mieux transmettre ses émotions.

Comme lorsqu’il prononce l’expression “pétri de haine”.

Pour pouvoir faire ça il va falloir faire un travail en trois temps.

D’abord, tu lis ton texte en articulant le plus possible, c’est à dire en exagérant le plus possible les mouvements de ta bouche lorsque tu lis et en séparant bien les syllabes.

Tu peux aussi faire le magnifique exercice du crayon que tu as découvert avec moi dans cette vidéo.

Ensuite, tu vas lire ton texte en accentuant le plus possible le son des voyelles. Chaque son de voyelle doit être entendu, accentué, et prononcé clairement.

Puis tu fais la même chose mais cette fois en accentuant chaque consonne que tu trouves dans le texte.

Tu vas voir qu’après avoir fait ce travail, lorsque tu reliras ton texte à haute voix, la manière dont tu le prononceras sera totalement différente et bien plus efficace. Cette nouvelle prononciation va te permettre d’être plus charismatique.

Un ninja qui sait se taire

être plus charismatique

La troisième chose qui est flagrante dans le discours de Gaara, ce sont les silences.

Quand Gara finit une phrase, il la finit vraiment, on sent la présence du point final parce que chaque point est respecté par un silence. 

En fait, il a compris que pour être plus charismatique dans son discours, il doit laisser le temps à chaque phrase de faire son impact sur son public avant de passer à la suivante. Il n’enchaîne jamais les phrases, il dit une phrase, la termine, puis la laisse prendre sa place et son effet, et ensuite il continue.

Souvent, ton problème c’est que tu lis ton texte et tu enchaînes les phrases, et en général en plus de ça tu vas trop vite. Ce qui fait que tu risques de gâcher l’impact que ton texte pourrait avoir, parce que tu ne lui laisses pas le temps de faire son effet.

Donc pour t’aider à prendre ton temps quand ton prononces ton texte, je vais te donner plusieurs trucs.

D’abord tu vas t’entraîner à rajouter des silences entre tes phrases. C’est à dire que tu vas lire un texte, et à chaque fin de phrase tu vas compter dans ta tête (1,2,3,4) et ensuite tu vas passer à la suivante. Ensuite tu vas faire la même chose mais cette fois en comptant (1,2).

Tu vas voir que ça va tout de suite changer le rapport que tu as au texte, que ça va « te calmer » et te permettre de prendre le réflexe de parler plus posément.

Le deuxième truc qui va t’aider à faire plus de silences, c’est la manière dont tu vas organiser ton texte.

À ton avis, entre un texte rempli de pavés de phrases collées les unes aux autres, et un texte où chaque nouvelle phrase est marqué par un espace et un retour à la ligne, lequel va te donner envie de le prononcer en enchaînant les phrases et en parlant trop vite ?

C’est pour ça que moi je préfère pour chaque fin de phrase revenir à la ligne, comme dans une poésie.  Le temps que ton oeil va mettre pour revenir à la ligne, c’est le temps que met Gaara pour bien marquer la fin de sa phrase.

Un ninja qui prend son temps

tortue

 

Autre chose que Gaara maîtrise parfaitement et qui lui permet d’être plus charismatique, c’est son débit, c’est à dire la vitesse à laquelle il prononce son texte.

Et il va varier sa vitesse selon l’effet qu’il veut procurer au public. Par exemple, il va augmenter la vitesse à la fin de son discours pour amplifier son effet de gradation, c’est-à-dire le moment du « feu d’artifice final ».

La vitesse peut aussi te permettre de renforcer un effet d’accumulation dans un discours.

Pour mieux maîtriser ton débit, entraîne-toi à lire ton texte le plus rapidement possible puis le plus lentement possible.

Attention, lorsque tu lis lentement, tu dois quand même faire en sorte que les phrases soient compréhensibles. Donc il ne s’agit pas de lire un mot puis d’attendre 3 heures avant de passer au suivant.

Ensuite, essaie de trouver un intermédiaire entre ces deux extrêmes, celui qui correspond pour toi au moment où tu lis votre texte posément et calmement.

À toi ensuite de tester à voix haute quelle vitesse est adaptée à chaque phrase ou paragraphe de ton texte.

Ce qui peut t’aider à évaluer quel débit est le plus impactant pour tes morceaux de texte est tout simplement de t’enregistrer et de te réécouter.

Ce passage est fondamental pour que tu comprennes quel débit te permet d’être plus charismatique.

Mais deux autres choses ont un impact sur ta prononciation et ton débit, et donc sur ta capacité à être plus charismatique. Et elles ne sont pas du tout liées à l’entraînement de ta technique vocale.

Raccourcis la longueur de ton texte

D’abord, le truc qui va t’aider à faire plus de silences et à lire ton texte de manière plus posée et calme, afin d’être plus charismatique, c’est de raccourcir la longueur de ton texte.

Souvent, on te dit que lorsque tu écris un discours tu dois prévoir de prononcer entre 150 et 180 mots par minute.

Or notre Gaara prononce son texte à un débit de 104 mots par minute environ.

Cela signifie que plus tu as un texte qui est court, et qui fait à peu près 100 mots par minute, plus tu laisses de place au silence, et plus ça va t’enlever le stress de te dire : « J’aurais pas le temps de tout dire dans le temps imparti il faut que je parle vite. »

Tu vas alors pouvoir parler plus posément et donc être plus impactant.

Assume ton texte

Deuxième point, et c’est sûrement le plus important : souvent, on ne prend pas le temps de prononcer correctement les mots et on va trop vite, parce qu’on assume pas pleinement notre texte.

Par exemple, il y a des passages qui ne nous plaisent qu’à moitié alors on veut les passer le plus vite possible.

C’est cette erreur qui t’empêche d’être plus charismatique.

C’est pour ça qu’à mon avis quand tu écris un discours, il faut réellement faire en sorte que chaque mot, chaque lettre que tu utiliseras ait son importance pour toi.

Ce qui peut t’aider à faire ce tri c’est de relire ton texte à voix haute, et chaque mot ou phrase qui ne te procure pas d’effet, dont tu sens qu’il sonne faux dans ta bouche, tu l’enlèves.

Il faut vraiment que tu gardes le meilleur, pour que tu sois fier de chaque mot que tu prononces, et je t’assure que non seulement ça t’aidera à transformer ta prononciation pour être plus charismatique, mais qu’en plus tu dégageras une plus grande force de conviction.

Et si vraiment tu as du mal à synthétiser, ce qui peut t’aider c’est de mettre les parties de ton texte que tu enlèves sur un autre fichier, comme ça tu te sentiras plus libre de raccourcir ton discours car tu sauras qu’au pire ce que tu as supprimé n’est pas perdu.

Personnellement c’est ce que je fais car j’ai souvent du mal à dire adieu à mes idées.

Finalement notre petit Gaara t’a donné tous les ingrédients de base dont tu as besoin pour prononcer ton discours de manière plus persuasive, afin d’être plus charismatique.

Si cet article t’a plu, partage-le et laisse un commentaire !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 commentaires

  1. Salut, je trouve tes conseils très pro ! Merci ils sont concis et je peux vraiment les appliquer ! Merci et bonne continuation

  2. Un texte vraiment intéressant. J’ai beaucoup aimé, les passages sur les silences, c’est vrai qu’on a tendance à les raccourcir, et de ce fait, le passage sur le fait qu’on assume pas son texte et qu’on se dépêche de le lire. En y réfléchissant bien, c’est exactement pour ça que je parle si vite. Pour “être débarrassée.” Merci pour cet article très inspirant.

  3. c’est vraiment pas mal d’utiliser un personnage de manga pour illustrer tes propos, les conseils sont top en plus.

  4. merci pour cet article , à nous l’éloquence maintenant ; pour beaucoup cela demande quand même de sortir de sa zone de confort mais c’est au début que c’est le plus dur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *